lectures

Publié le 14 Décembre 2010

Deux femmes se retrouvent dans un trou perdu de la campagne anglaise .

 

DSCN4643

 

Il ne se passe rien ou si peu de chose.  Et pourtant . tout est prétexte à décortiquer la société ,les rites, les voisins ,la société anglaise la campagne  Elles sont amies mais en même temps pas d'accord sur tous les sujets . On a deux anglaises, une qui aime les gens et l'autre qui les déteste, qui se chamaillent sur tout  et tout le temps .Le moindre évènement devient une tragédie risible.Les voisins en prennent pour leur grade;et le rire qui arrive dans des situations inattendues;

Leur discussion donne deux visions complémentaires de cette société.

Intéressant à lire,mais je ne saurais dire si j'ai aimé un peu ou pas du tout;

margaux33

Voir les commentaires

Rédigé par Margaux33

Publié dans #lectures

Repost0

Publié le 6 Décembre 2010

J'ai déjà parlé de cet écrivain . j'aime son écriture et les thèmes qu'il développe.Madame Bâ je l'ai lu il y a un an et je relis des passages de temps en temps.

ogjets26

 

Deux thèmes essentiels dans ce livre :

Notre société; le foot et ces clubs ,les émigrés, l'exil,les relations entre l'Afrique et le France . La vision idéalisée que les africains ont de la France, l'impossibilité pour ceux qui sont revenus au pays de raconter ce qu'ils ont réellement vécu.

Un thème universel; le courage entêté, la volonté farouche d'une grand-mère  pour sauver son petit-fils.

Toutes les femmes peuvent se reconnaître en Madame Bâ et aussi les hommes dans ce combat.

Mn_38.jpg                                                   Rz_ballon.jpg images :photolibre.fr

 

 

Donc nous avons déjà un roman bien écrit bien ficelé mais en plus et là, je suis bluffée, écrit par un homme et un homme français. Se mettre dans la peau d' une femme, déjà ce doit pas être facile ,mais en plus une femme africaine. Bien sûr, cette Madame Bâ, c'est l'Afrique personnifiée ,évidemment, mais elle est une femme ,une grand-mère confronté au rêve de foot de son petit-fils et dont elle perçoit tous les dangers.On tremble avec elle .Quand elle parle de la France à son petit-fils elle est réaliste elle nous renvoie comme dans un miroir une image de la France pas toujours humaine mais bien réelle. Idem pour les clubs de foot pleins d'argent qui exploitent les rêves d'eldorado des jeunes.

Quand j'ai commencé à lire ce livre,au bout de quelques pages, j'ai suspendu ma lecture pour vérifier l'auteur. J'ai vraiment cru que c'était une femme africaine qui l'avait écrit et que Monsieur Orsenna parrainait; eh non ! Monsieur Orsenna en est bien l'auteur . je veux bien qu'il soit imprégné de culture africaine mais là quand même je suis bluffée.

Un très grand roman qui met en éclairage les relations Afrique - France et les grands débats de notre société. Et en se mettant dans la peau de Madame Bâ.

Chapeau bas Monsieur Orsenna

 

Margaux33

 

ps: J'aimerais avoir l'avis de blogueuses africaines

 

 

 

.

Voir les commentaires

Rédigé par Margaux33

Publié dans #lectures

Repost0

Publié le 1 Décembre 2010

Des Eclairs relate la vie du savant ingénieur Tesla.C'est une biographie fiction qui nous fait découvrir la vie de Tesla . le début du livre décrit la naissance de Tesla alias Gregor sous un orage en pleine nuit .

accessoire 148

 

Cette naissance est le fil directeur du livre et de la vie de Tesla. On a l'impression que sa vie aurait été autre si il était né à un autre moment.On découvre un savant génial et désintéressé, mais un peu fou avec des tocs et des difficultés à vivre en société.

C'est le premier roman de Jean Echenoz que je lis. Le livre m'a intéressé et en même temps me procure une insatisfaction. J' ai l'impression de lire un essai clinique, une thèse. L'auteur reste comme détaché du héros et que le héros  soit riche et courtisé ou pauvre et seul au milieu de ces pigeons ,on n' est pas soumis à des émotions . sans vouloir pleurer ou rire j'apprécie d'éprouver un minimum d'émotions . Là rien . Sûrement est ce voulu ?

clipart_meteo_temps_280.png

 

Le roman est descriptif. J'ai l'impression d'être rester derrière la fenêtre pour  voir passer le hèros.

 

Margaux33

Voir les commentaires

Rédigé par Margaux33

Publié dans #lectures

Repost0

Publié le 28 Novembre 2010

Cinq destins :celui du héros Marcel et des quatres autres personnages principaux

Un conte philosophique.

 

 

 

DSCN4832

Un marin Marcel change le destin de plusieurs personnes rencontrées dans des ports. Marcel un homme libre, libre des hommes . l'auteur pose les questions existentielles; la peur de  mourir et la peur de vivre,la communication entre eux, le désir d'exister pour quelqu'un, de laisser une trace .  .

L'auteur connaît la mer et les bateaux .On sent sa passion pour la mer ,pour la vie et pour les hommes. il aime les hommes et a conscience que nous n'avons qu'une vie . son héros est un révélateur et aide les autres personnages à réaliser leur rêve,  à vivre leur vie .

 

Pour lui les hommes se ressemblent et ont les mêmes aspirations. Qu'est qui peut rassembler le joaillier Peter Sympson et le mécanicien Edwards ?l'informaticien et une bretonne qui prend des notes sur des fiches en papier?

 Marcel est comme un rêve .sa liberté n'a pas de prix  .Même son  fils  en devenir ne le retiendra pas mais il pourvoie à son destin et à celui de Rosa la belle espagnole.  Quatre destins basculent parce qu'ils osent changer leurs habitudes , partir après leur rencontre avec  le marin  réel; ou fantasmé ou reflet d'eux mêmes.

Marcel nous montre la voie que nous désirons suivre. Il nous met sur le quai de gare ,ou du port, et s'en va, sa mission accompli. Il aide les hommes à se réaliser. Par certains cotés Marcel me fait penser à Corto Maltese ,de Hugo Pratt ,autre marin au grand coeur et rêveur et libre .

 

Marcel prône l'indulgence, la solidarité le rêve ,l'imagination , la beauté cachée des choses et de la vie.

Très beau roman  bien écrit .

Margaux33

Voir les commentaires

Rédigé par Margaux33

Publié dans #lectures

Repost0

Publié le 22 Novembre 2010

 

ogjets26

 

 

"Objets inanimés avez vous donc une âme qui s'attachent à la votre et .."

 

Un livre neuf ou vieux , livre de poche, livre relié , qu'importe c'est un livre , un objet précieux ,sacré pour moi. J'aime lire mais par dessus j'aime les livres. Un livre ,vous le touchez, le regardez, le sentez   . un objet de grande sensualité. Un livre, vous pouvez le mettre partout , dans votre sac , sur votre table de nuit ,le ranger , dans la voiture; Vous le malmener ou en prenez le plus grand soin.

J'ai essayer de lire sur l'ordinateur. je n'ai pas le même plaisir. le Net c'est bien pour trouver des renseignements sur l'auteur,  les autres romans qu'il a écrit, en lire des extraits, voir des commentaires, en débattre . Mais lire ; Ah !  avoir un livre dans les mains, tourner la page avec les doigts , sentir le papier  .

Mes livres , je n'aime pas les prêter ; même aux amis en qui j'ai confiance . j'ai déjà prêté un livre . tant que l'amie ne pas le rends pas je suis inquiète.il m'est précieux . je peux le lire plusieurs fois , relire certaines pages  imaginer les situations , prendre le temps de m'en imprégner .

 

 

 

livre 015

maintenant, les livres sont adaptés à la télévision . on en fait de beaux films avec de la musique . Je suis souvent déçue. l'atmosphère du livre n'est pas rendu comme moi je me l'imagine . Le réalisateur m'impose son point de vue . La musique de notre langue ne s'entend pas sauf au théâtre. le livre vous vous l'approprier .

Prenez un livre, pour les jeunes , ou moins jeunes, comme Harry Potter.Le film est à la mode en ce moment. J'ai lu les premiers tomes.Dans le film ,vous avez pleins d'effets spéciaux. mais les valeurs humanistes comme l'amitié,la fidélité, le respect des autres, des différences, l'entraide, ces valeurs ne ressortent pas .

Dans le livre ,les  personnages , les scènes ,les émotions  aussi bien écrites soient elles, vous les imaginez en fonction de vous .Vous lisez Balzac et vous avez des descriptions détaillées ; Et pourtant vous vous faites votre propre représentation.

un livre , et vous êtes dans un autre monde .

j'aime les livres

margaux33

Voir les commentaires

Rédigé par Margaux33

Publié dans #lectures

Repost0

Publié le 14 Novembre 2010

Merci M.Orsenna, merci pour la langue française. Je connaissais quelques uns de vos romans. J'ai découvert "Et si on dansait et La révolte des accents". Vous êtes passionné et vous nous faites  partager votre passion . Ah si tous les professeurs étaient comme vous!!!!

 

Excusez mes fautes avec les accents. Je suis ardennaise et nous avons un accent qui mélange les é et è sur quelques mots.pour tout dire je suis fâchée avec les accents. Dans les Ardennes nous disons du cafèèèèè au lé au lieu du café au lait; Mais si, mais si, ne riez pas.

 

é              è 

 

Ma famille de Nérac s'en amuse et mes amis et collègues de Bordeaux aussi . Avant de venir sur Bordeaux je pensais parler français. Pareille pour le mot  télévision que je prononce tèlèvision.

 

En vieillissant , devant la montée  du langage  SMS et d'internet,  je me disais ce n'est pas grave les accents et , dans le doute de faire des fautes, je commençais à ne plus mettre d' accents . J'ai honte .M.Orsenna. C'est vrai que les accents donnent  du  charme et de l'éclat à notre langue . Que serait le théâtre  la poésie les histoires sans les accents?

merci de votre bijou sur les accents.Vous m'avez donnée envie de remettre les accents,  les bons accents.

 

Merci pour notre belle langue

Une ancienne ardennaise qui se trompe encore dans ses accents

Margaux33

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Margaux33

Publié dans #lectures

Repost0