Poésie du marocain Ahmed Bouanani

Publié le 21 Février 2011

numérisation0044

 

J'ai connu la revue " Poésie " dans les années 1985. J'en  possède plusieurs . je ne sais pas si cette revue existe encore mais j'ai découvert beaucoup de poètes français récents,  des poètes engagés et des poètes étrangers de langue française.

 

Celui-ci parle des "poètes marocains de langue française"

 

Une pensée poétique pour les amoureux de la liberté au Maroc et ailleurs

 

Je vous propose de Ahmed Bouanani :

Il en est 

 

 

 

Il en est qui disent

merci

à l'air du matin

et qui ne s'étonnent de rien

pas même du taureau portant le monde sur ses cornes

 

Il en est tranquilles

dans des bidonvilles

qui entendent les jets d'eau de Shahrazad

et qui cherchent toutes les nuits

les pommes d'or des Hespérides

 

Il en est qui s'endettent

pour toute l'année de l'Hégire

et qui la fête finie s'assoient par terre

sans savoir ce qu'ils attendent

 

Il en est qui comptent les jours

et d'autres qui connaissent déjà l'heure

Ils ne demandent rien

Ils meurent  comme meurt la lumière du matin.

 

Il en est qui comptent encore les jours

mais quels jours comptent-ils ?

 

Autrefois

à la mémoire des poètes

on élevait des statues en or

Chez nous

par charité musulmane

on leur creuse des tombes

et nos poètes

la bouche pleine de terre

continuent de crier

 

Le poème est tiré de "Les Persiennes "édité à Rabat en 1980.

 

 

 

Margaux33



Rédigé par Margaux33

Publié dans #lectures

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D

Tu vois un article comme celui-ci a toute sa place dans ma communauté car tu nous fait découvrir de la poésie. Aussi j'ai une amie qui aime beaucoup les poètes marocains et si elle te lis elle
viendra sans aucun doute te visiter!!!
Merci de ce partage.
Bisous.
Domi.


Répondre
M


merci à toi de me lire



L

vraiment d'actualité, Margaux...
La bouche pleine de terre, ils continueront de crier, et de réclamer leur liberté..


Répondre
M


hélas ! oui